Comment Courir en toute Sécurité quand on est une Femme

Comment Courir en toute Sécurité quand on est une Femme

Comment Courir en toute Sécurité quand on est une Femme

Selon une enquête publiée en 2017 dans Runner’s World, 5 % des coureuses ont été victimes de photos non désirées de la part d’un homme, 18 % ont reçu une proposition sexuelle, 3 % ont été agressées physiquement et 30 % ont été suivies.

Pour que la pratique du footing soit toujours un plaisir, voici nos conseils pour rester en sécurité pendant votre activité sportive.

Pendant un footing, une femme peut se protéger de la façon suivante :

  • Évitez d’utiliser des écouteurs ou des oreillettes lorsque vous courez.
  • Allez courir avec d’autres personnes lorsque c’est possible, même s’il ne s’agit que d’un seul autre coureur.
  • Sinon, courez avec votre chien.
  • Utilisez une application de suivi GPS pour que votre position soit toujours accessible
  • Privilégiez des parcours connus et habituels.
  • Restez dans les zones peuplées.
  • Ne faites du footing que pendant la journée.
  • Apportez votre téléphone
  • Garder un sifflet d’urgence
  • Portez sur un moyen de self defense, comme le spray au poivre.
  • Apprendre l’autodéfense

Bien que statistiquement, le risque que vous soyez victime d’une grave agression soit faible, des femmes coureuses ont déjà été victimes de meurtre. On n’est jamais trop prudent, et dans ce guide, nous vous donnerons quelques mesures de sécurité et tactiques à utiliser pour chaque sortie footing à venir.

11 conseils pour se protéger lorsque on fait son footing

01 : Ne portez pas d'écouteurs ou d'oreillettes

Pour beaucoup de femmes, courir est un des seuls moyens de faire le vide, de s’évader après une journée de travail. Pendant ce moment à soi, on en profite pour écouter ses chansons du moment ou des hits motivants. Vous avez passé un bon moment à créer votre super playlist running. Baskets chaussées, écouteurs en place, itinéraire choisi : c’est parti !

Sauf que le fait de porter des écouteurs – ou même un casque – vous coupe du monde extérieur. Bien sûr, vous pouvez voir ce qui se passe autour de vous, mais seulement ce qui se trouve devant vous ou sur le côté. Si un agresseur venait à vous suivre, vous ne pourriez ni le voir ni l’entendre puisque vous avez vos écouteurs.

Un étude américaine a mis en évidence les comportements les plus à même de faire de vous une cible. L’un des facteurs principal est le manque de conscience de l’environnement. Comme c’est le cas en voiture, nous perdons conscience du monde extérieur lorsqu’on est focalisé sur un son ou musique.

Ce n’est pas amusant de courir en silence, c’est vrai, mais cela peut vous sauver la vie, c’est donc un petit sacrifice à faire.

02 : Courez avec d'autres personnes plutôt que toute seule

Le vieux dicton selon lequel on est plus fort à plusieurs est toujours d’actualité et encore plus pour les femmes.

Lorsqu’un criminel prévoit de commettre un délit, qu’il s’agisse d’un vol, d’une agression physique ou d’une agression sexuelle, il cherche toujours une cible facile. La quasi totalité des agressions commises sur des coureurs concernent des femmes seules. Il est aisé de deviner combien aborder un groupe est plus complexe pour un criminel, au contraire, il cherchera toujours la facilité pour prendre rapidement le dessus.

Cela signifie donc que même le fait d’avoir un autre compagnon de course avec vous pourrait suffire à dissuader un criminel. Cette autre personne n’a pas besoin d’être un homme non plus.

Courir avec quelqu’un d’autre, ce qu’on appelle le » social running », a ses avantages. Lorsque vous atteignez un objectif de course, petit ou grand, vous avez quelqu’un avec qui le partager. Il en va de même pour votre compagnon de course. Vous avez également une grande probabilité de créer des liens avec votre partenaire qui pourront aller au delà de la simple pratique sportive.

Engager la conversation aide également à apprécier la course ou se motiver pour le sortir de sa zone de confort. Courir en binôme est le meilleur moyen d’atteindre plus vite ses objectifs.

Vous ne savez pas où trouver un partenaire de course ? Vous pouvez rejoindre un groupe sur les médias sociaux pour vous mettre en contact avec d’autres coureurs. Vous pouvez également vous renseigner sur les clubs de course près de chez vous.

03 : Courez avec votre chien

Même si vous avez cinq compagnons de course, il arrive que vos horaires ne correspondent pas. Vous aviez une course prévue aujourd’hui et vous ne voulez vraiment pas la manquer, mais personne n’est disponible pour courir avec vous. Pouvez-vous quand même sortir ?

Bien sûr, mais encore une fois, pas seule. Au lieu d’amener un compagnon humain, prenez le meilleur ami de l’homme, votre chien ! La plupart des races de chiens ont besoin d’au moins 30 minutes d’exercice quotidien au minimum et courir est un moyen fantastique de faire sortir votre chien du canapé.

Comment Courir en toute Sécurité quand on est une Femme

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’un chien féroce comme un Pit Bull ou un Rottweiler pour faire fuir un criminel. Les petites races peuvent être jappeuses et très protectrices, elles commenceront donc à aboyer dès que quelqu’un s’approchera trop près. Cela empêchera tout criminel d’aller plus loin.

Si vous possédez un chien plus gros, la simple présence du chien est suffisamment intimidante, même si votre chien est le plus gentil du monde. Le criminel n’a pas besoin de le savoir !

04 : Utilisez un traceur GPS

Il peut être prudent de prévenir au moins une personne que vous partez faire votre footing, où et pour combien de temps environ vous comptez partir. Utilisez ensuite une application de suivi GPS qui peut vous localiser pendant que vous courez.

Comment Courir en toute Sécurité quand on est une Femme

Il existe un grand nombre d’applications de course à pied sur Apple et Android. Beaucoup de ces applications comprennent une fonction GPS destinée à enregistrer avec précision les kilomètres parcourus. Citons une des plus utilisée STRAVA .Vous pouvez utiliser une application comme celle-ci pour partager vos progrès en course avec vos amis ou votre famille afin qu’ils puissent voir où vous êtes sur le parcours à tout moment.

En outre, en parlant de sécurité, Alerte 3117 est une autre bonne application que toute femme devrait avoir sur son téléphone, même si elle ne court pas. Cette application est incroyablement facile à utiliser. Vous appuyez sur le gros bouton rouge qui vous met directement en lien avec un opérateur qui vous localise.

05 : Privilégiez les parcours habituels

Voici un autre moyen intelligent de vous protéger lorsque vous courez : restez dans les zones que vous connaissez. Ce n’est pas parce que vous connaissez un sentier ou une rue qu’une agression ne peut jamais s’y produire. Vous ne pouvez jamais dire avec certitude quels types de personnages malintentionnés pourraient se présenter dans votre parc local ou sur votre sentier de course.

Top Ventes Amazon : Brassards Smartphone

Privilégiez toujours des parcours que vous avez l’habitude de faire : cela vous permettra de prendre un raccourcis si vous vous sentez menacée. Vous pouvez sortir de la piste principale et vous engager sur un chemin secondaire ou vers une clairière qui mène à la sortie d’une foret. Vous pourrez ainsi vous enfuir si la situation l’exige.

Bien sûr, s’en tenir au même itinéraire de course peut être ennuyeux. Lorsque l’aventure vous appelle et que vous voulez y répondre, organisez un running à plusieurs avec un groupe d’amis.

06 : Restez dans les zones peuplées

Lors de votre jogging ou footing, évitez d’emprunter des petites ruelles ou des sentiers étroits dans une végétation dense, à moins que cela soit pour vous rapprocher rapidement de la population.

Restez plutôt, aussi souvent que possible, dans les zones peuplées. Les gens autour de vous peuvent être d’autres coureurs, des joggeurs, des cyclistes ou même des parents avec des enfants qui profitent d’une journée dans la nature.

Le fait de faire partie d’une foule élimine quasiment tous les risques, car les prédateurs ne peuvent pas vous atteindre s’ils le veulent. C’est la situation du pouvoir du nombre, vous vous souvenez ? Une agression dans ces conditions générerait trop de témoins. Quelqu’un pourrait rapidement alerter la police et une personne pourrait même essayer d’intervenir.

07 : Ne faites du footing que pendant la journée

Précédemment, nous avons parlé du fait que se priver de son sens de l’audition est une mauvaise idée lorsqu’on se déplace, car cela rend vulnérable. Il en va de même pour la vue, par exemple lorsque vous courez dans l’obscurité.

Un grand nombre de femmes préfèrent pratiquer leur activité sportive après une longue journée de travail. Ce n’est pas un problème pour les sports en salle ou à la maison mais c’est plus problématique pour le footing. Une fois la nuit tombée, vous perdez la visibilité de face et de côté mais également la perception de celui qui vous suit.

Ne vous méprenez pas : vous n’êtes pas invincible en plein jour ; des meurtres de coureuses ont été commis en milieu de matinée ou d’après-midi. Il n’y a pas de moment le plus sûr, mais la tombée de la nuit est certainement l’une des périodes les plus dangereuses pour courir.

Top Ventes Amazon : Alarmes Anti-agression

08 : Prenez votre téléphone avec vous

D’une part, sans votre téléphone, vous ne pouvez pas utiliser une application GPS ni aucune des autres applications recommandées ci-dessus. Il est donc difficile pour quiconque de vous suivre et de savoir si vous avez disparu.

Plus important encore, vous ne pouvez pas appeler le 17 si quelqu’un met la main sur vous ou tente de le faire. Lorsqu’un crime est en cours, le temps est un facteur essentiel. Vous ne pouvez probablement pas vous enfuir et demander à emprunter le téléphone de quelqu’un d’autre. Vous avez besoin du vôtre.

Pendant votre course, utilisez un brassard pour smartphones, très pratique pour libérer les mouvements de bras. Un sac ceinture est une autre alternative intéressante.

09 : Gardez un sifflet d'urgence

En tant que femme, vous connaissez peut-être le sifflet d’urgence ou sifflet de sécurité. L’idée est qu’en sifflant ou en faisant un bruit très fort autour d’un agresseur, vous le repousserez. C’est pourquoi vous ne devriez jamais vous passer d’un de ces sifflets lorsque vous courez ou que vous allez quelque part.

Il n’est pas fortement recommandé de porter votre sifflet d’urgence autour du cou comme un collier. Un agresseur peut agripper la lanière et l’utiliser contre vous. Achetez plutôt une version porte-clés du sifflet d’urgence que vous pouvez attacher à votre sac banane ou même garder dans votre poche.

Vous n’utiliserai sans doute jamais votre sifflet d’urgence, mais l’avoir sur vous vous apportera une grande tranquillité d’esprit.

Comment Courir en toute Sécurité quand on est une Femme

10 : Utilisez un moyen de self-defense comme le Spray au poivre

Si vous voulez aller plus loin que le sifflet de sécurité, un autre moyen de défense ultra efficace est le spray au poivre. Maintenant, vous vous demandez probablement comment vous allez faire pour porter, en courant, une énorme cartouche de gaz lacrymogène ?

Pas besoin ! Le spray au poivre est plus portable que jamais, comme ce mini spray à clapet sur Amazon.

Conçu pour surprendre et aveugler temporairement à une distance pouvant aller jusqu’à 3 à 5 mètres. C’est à dire avant qu’un criminel ne s’approche trop près pour se sentir à l’aise.

Avoir un spray au poivre, c’est bien, mais c’est pratiquement inutile si vous ne savez pas comment ça marche. Une fois que vous avez acheté votre spray, entraînez-vous à le pulvériser dans votre jardin. Vous serez alors prêt à sortir et à utiliser votre gaz poivré à tout moment.

11 : Connaitre des rudiments d'auto défense

Notre dernier conseil est de s’inscrire à un cours d’autodéfense. Vous n’avez pas besoin de connaître le karaté ou un autre art martial, ni même une variété de manœuvres d’autodéfense, juste quelques mouvements de base. Voici quelques bonnes méthodes d’autodéfense à maîtriser :

  • Si un assaillant est en face de vous, vous pouvez lui enfoncer vos doigts dans les yeux ou lui taper sur les oreilles de chaque côté. La première méthode le blessera et le mutilera peut-être, tandis que la seconde le désorientera pour que vous puissiez vous échapper.
  • Écartez vos jambes, ce sera beaucoup plus difficile de vous faire tomber.
  • Si vous devez donner un coup de poing, n’essayez pas d’atteindre le visage, car trop d’os du visage peuvent vous blesser ou même vous casser les doigts. Frappez plutôt l’agresseur à la gorge pour qu’il ne puisse pas respirer un instant.
  • Si vous voulez faire mal, visez l’aine. Cela fonctionne pour les hommes et les femmes. Un coup dans cette zone peut mettre votre assaillant à genoux.
  • Si votre agresseur vous met à terre, commencez à chercher ce qui est le plus proche. Par exemple, au parc, vous pouvez attraper une pierre ou une branche d’arbre. Utilisez ces objets comme des armes pour vous échapper de toutes les manières possibles.

Conclusion

Pratiquer la course à pied peut comporter des risques quand on est une femme, mais cela ne signifie pas que vous devez rester à la maison. Par-dessus tout, soyez toujours consciente et alerte de votre environnement, en utilisant vos sens comme un radar. Restez avec les groupes et les foules, utilisez la technologie à votre avantage, et ayez aussi quelques mesures d’autodéfense dans votre manche. Bonne chance et restez en sécurité à l’extérieur !