Combien de temps peut durer un arc à poulies ( avant de le remplacer )

Combien de temps peut durer un arc à poulies ( avant de le remplacer )

Combien de temps peut durer un arc à poulies ( avant de le remplacer )

La plupart des arcs à poulies modernes peuvent coûter de quelques centaines d’euros à près de deux mille euros. Pour ce prix, beaucoup considèrent l’achat d’un arc à poulies comme un investissement, et c’est le cas. Si vous payez autant pour ce produit, vous voulez vous assurer qu’il va durer.

La plupart des arcs à poulies modernes, selon la fréquence de leur tir et leur entretien régulier, peuvent durer jusqu’à 50 ans. Cependant, la plupart des gens ne gardent pas leurs arcs aussi longtemps car les fabricants lancent constamment des modèles plus performants et plus avancés.

Mais les arcs à poulies sont des outils complexes composés de nombreuses pièces, et la question n’est pas vraiment de savoir combien de temps l’arc lui-même va durer, mais combien de temps ses pièces vont durer.

La longévité des pièces de l'arc à poulies

L’arc à poulies est une arme mécaniquement avancée qui dépend d’une combinaison de pièces et de procédés pour fonctionner.

Si l’une de ces pièces ou l’un de ces procédés commence à défaillir, la capacité de l’arc entier à fonctionner correctement est compromise.

Donc, au lieu de vous demander simplement combien de temps un arc à poulies durera, vous devriez vous demander combien de temps ses pièces devraient durer afin que vous puissiez prévoir le changement et l’entretien de ces pièces pour garder votre arc en pleine forme.

une corde d'arc peut-elle se casser

Une Corde d'arc peut-elle se casser ?

Si vous êtes un adepte de l'arc à poulies, vous avez peut-être déjà eu peur que la corde de votre arc ne se casse en jouant trop fort avec l'instrument. Un bris de corde peut vous causer de graves blessures, à vous et à votre entourage.

La corde de l'arc

La corde est, sans aucun doute, le composant le moins durable des arcs à poulies.

Les arcs à poulies modernes sont généralement faits d’un assemblage de matériaux synthétiques solides, y compris la corde.

Donc, ce n’est pas nécessairement que la corde n’est pas durable, mais qu’elle est très impliquée dans le processus de libération d’une flèche.

En fait, c’est le principal conducteur d’énergie de l’arc à la flèche.

Il faut beaucoup d’énergie pour lancer une flèche à 100 mètres par seconde, ce qui est une vitesse courante pour les arcs à poulies.
Et toute cette énergie, combinée à l’encoche et à la décoche de centaines de flèches au même endroit, entraîne beaucoup de dommages au fil du temps.

Pour éviter l’effilochage, de nombreux archers utilisent une cire spéciale pour les cordes d’arc afin de maintenir les fibres de la corde ensemble.

Bien qu’elles puissent sembler être faites d’un seul brin de fibre robuste, la plupart des cordes d’arc sont créées en tordant plusieurs brins de fibre ensemble.

Les archers doivent faire attention de ne pas complètement détordre leurs cordes d’arc, surtout lorsqu’ils augmentent ou diminuent la hauteur de l’archet, ce qui se fait en ajoutant et en enlevant des torsions à la corde.

entretenir la corde de son arc à poulies

Même avec des soins constants et des cirages fréquents, l’arc devra éventuellement être remonté avec une corde toute neuve.

Bien qu’il soit possible d’attacher une corde neuve sur un arc avec des outils spéciaux, il est très difficile et déconseillé d’essayer de re-corder soi-même un arc à poulies.

Les professionnels de l’arc de votre boutique locale auront des machines et des procédés spécialement conçus pour le faire en toute sécurité.

Ces professionnels devraient également être en mesure d’évaluer la corde de votre arc et de vous dire quand la remplacer si vous n’êtes pas sûr.

En règle générale, la règle de base pour le remplacement des cordes d’arc est de les remplacer une fois par an.

Les branches de l'arc

Au-delà de la corde de l’arc, il n’y a pas tellement de parties d’un arc à poulies qui sont susceptibles de se briser, mais il y a quelques éléments bizarres que les fabricants d’arcs voient mal évoluer avec le temps.

L’une de ces choses est la rupture ou l’éclatement des branches.

Les branches de l’arc, qui sont les longues pièces du haut et du bas qui se plient vers l’archer lorsqu’il tire la corde vers l’arrière, sont probablement celles qui subissent le plus de stress après la corde.

Beaucoup de branches des arcs à poulies modernes sont fabriquées avec des couches de fibre de verre résistante, qui sont beaucoup moins susceptibles de se casser que les branches en bois.

Cependant, si elles sont trop sollicitées ou si elles n’ont pas été bien fabriquées, les branches seront parmi les premières à se briser sur un arc à poulies.

Elles sont aussi parmi les composantes les plus dangereuses de l’arc si elles sont endommagées ou usées, car les branches contiennent une grande partie de la tension qui maintient la corde en place et le cadre de l’arc dans sa position tendue.

combien de temps peur durer un arc à poulie

Les poulies

Les poulies ( ou cames ) sont encore moins susceptibles de se briser que les branches, mais ça arrive.

Si vous n’êtes pas familier avec l’anatomie de l’arc, les cames sont les disques métalliques à chaque extrémité de l’arc.

Elles sont de différentes formes et tailles, mais leur but général est de tirer la corde et d’augmenter la tension de celle-ci lorsque l’archer tire vers l’arrière.

S’il y a un problème avec vos poulies , il est fort probable qu’elles aient été pliées de façon anormale ou que la corde ait déraillé des rails de la poulie.

Selon le type d’arc, ce genre de dysfonctionnement peut se traduire par une simple réparation ou une tâche éreintante qui prendra beaucoup de temps et d’argent à résoudre.

combien de temps peur durer un arc à poulie

Visserie

Comme il y a beaucoup de pièces dans un arc à poulies, il en résulte qu’il y a aussi beaucoup de vis qui maintiennent tout en place.

Les vis supportent aussi une grande partie du poids de la tension explosive d’un arc, bien que cela ne semble pas évident au premier abord.

C’est un problème auquel les archers doivent porter une attention particulière car il peut être difficile à détecter avant qu’il ne soit trop tard.

À chaque tir, votre arc subit une vibration extrême que vous pouvez probablement sentir dans vos mains et vos bras.

Eh bien, peu importe à quel point le fabricant a vissé la mécanique de votre arc, ces vibrations vont provoquer le desserrage des vis de votre arc au fil du temps.

Si vous tirez sur un arc dont des pièces se détachent à cause de vis desserrées, vous aurez un gros problème, et pas seulement celui de trouver un tournevis…

Garder votre arc à poulies en parfait état

Il y a beaucoup de précautions simples que vous pouvez prendre pour maintenir votre arc à son plus haut niveau de fonctionnement aussi longtemps que possible.

Premièrement, achetez de la cire pour votre corde d’arc.

C’est une solution simple et peu coûteuse à l’effilochage des cordes qui devrait permettre à votre arc de tirer des coups propres pendant toute l’année.


Pour ce qui est de garder vos branches en parfait état, il n’y a rien que vous puissiez faire, sauf les surveiller de près.

C’est une bonne idée d’inspecter chaque partie de votre arc pour détecter toute usure anormale après chaque séance de tir.

Si vous repérez une fissure ou une écharde dans les branches de votre arc, arrêtez de tirer.

Il sera plus facile et moins coûteux de réparer une branche légèrement abîmée que de remplacer une branche qui a explosé entièrement.

La même inspection prudente s’applique aux cames et aux vis.

Concernant les vis, il est important d’y apporter un serrage au moins une fois par mois, si vous tirez régulièrement sur votre arc.

Resserrer regulierement les vis peut les empecher de vibrer hors de l’arc, mais attention de ne pas trop les serrer, ce qui pourrait causer d’autres problemes.

Beaucoup de ces problèmes peuvent être évités en conservant votre arc dans un endroit sec et frais et en le transportant dans un étui matelassé.

Si l’arc reste dans un environnement contrôlé lorsque vous ne l’utilisez pas, vous diminuez les risques que quelque chose tourne mal.